Citer cette publication Share Impression

Recommandations pour la pratique clinique (RPC)

Méthode d'élaboration de recommandations de bonne pratique
Guide méthodologique - Mis en ligne le 25 juil. 2019

Ce guide décrit une des méthodes d'élaboration des recommandations de bonne pratique (RBP) : la méthode Recommandations pour la pratique clinique (RPC) 

La méthode RPC est une méthode rigoureuse d’élaboration de RBP, qui repose sur :

  • la participation des professionnels et représentants des patients et usagers concernés par le thème de la RBP ;

  • la transparence, avec mise à disposition de l’analyse critique de la littérature, des avis du groupe de travail, et des cotations et commentaires du groupe de lecture ou des parties prenantes ;

  • l’indépendance d’élaboration et la gestion des intérêts déclarés par les experts du groupe de travail.

A l’issue d’une phase préalable de cadrage de projet, cette méthode se déroule en 4 phases et fait intervenir 2 groupes de professionnels concernés par le thème de la recommandation et des représentants de patients ou d’usagers.

Un groupe de travail            
Pour le constituer, la HAS sollicite les Collèges Nationaux Professionnels, société savantes, associations de patients concernés par le thème et un appel à candidature est réalisé sur le site de la HAS. Le groupe de travail est multidisciplinaire et multi professionnel. Il comprend de façon optimale 15 à 20 membres : des professionnels de santé, ayant un mode d’exercice public ou privé, d’origine géographique ou d’écoles de pensée diverses; des représentants d’associations de patients et d’usagers et, si besoin, d’autres professionnels concernés et des représentants d’agences publiques. Un président est désigné par la HAS pour coordonner le travail du groupe en collaboration avec le chef de projet de la HAS. Les membres du groupe de travail ne doivent pas présenter de conflits d’intérêts en lien avec le thème de la recommandation.  La participation  au groupe de travail est effective après une validation de leur déclaration d’intérêts par le comité de validation des déclarations d’intérêts (CVDI) de la HAS

Un groupe de lecture           
Le groupe de lecture donne un avis formalisé sur le fond et la forme de la version initiale des recommandations. Les membres rendent un avis consultatif, à titre individuel.  De même composition qualitative que le groupe de travail, il comprend 30 à 70 professionnels et représentants de patients et d’usagers du système de santé élargis aux représentants des spécialités médicales, professions ou de la société civile non présents dans le groupe de travail. La phase de lecture aboutit à la production d’un rapport d’analyse, colligeant l’ensemble des cotations et des commentaires des membres du groupe de lecture, qui est adressé aux membres du groupe de travail.

Les cotations et commentaires du groupe de lecture sont ensuite analysés et discutés par le groupe de travail, qui rédige la version finale des recommandations.

La version finale du texte des recommandations est soumise au Collège de la HAS pour validation. Ce dernier autorise par sa validation leur diffusion. À la demande du Collège de la HAS, ces documents peuvent être amendés.

Le guide méthodologique a été mis à jour en mars 2015 (références du nouveau guide déontologique de la HAS de juillet 2013 et précision de notion d’experts) et en mars 2016 (version phase de lecture par les parties prenantes).

 

Nous contacter

Service des bonnes pratiques professionnelles
Toutes nos publications sur