Share Print

Programme d’accréditation en chirurgie maxillo-faciale et stomatologique

Organisme agréé : Maxillorisq
Web page - Posted on Feb 24 2020

Programme individuel (Programme B)


Déclarer chaque année deux événements indésirables associés aux soins (EIAS), en privilégiant si possible les situations à risque péri-opératoire, dont un EIAS ciblé choisi parmi les situations à risques suivantes :

  • Défaut de prise en charge d’un patient sous antiagrégant plaquettaire ou anticoagulant oral en chirurgie dento-alvéolaire ;
  • Risque de déroulement d’une chirurgie ambulatoire non conforme aux prévisions ;
  • Élaboration d’un programme opératoire et aléas de déroulement ;
  • Défaillance de la communication et /ou de la coopération avec les autres professionnels de santé ;
  • Défaillance du circuit d'u prélèvement réalisé au bloc opératoire ;
  • Risque de traumatisme nerveux lors d'une chirurgie mandibulaire (ostéotomie sagittale, prélèvement ramique, déroutement du nerf et/ou chirurgie implantaire...) ;
  • Traumatisme du nerf mandibulaire et/ou du nerf lingual lors de l'avulsion de 3e molaire.


Mettre en œuvre au moins 2 recommandations parmi les suivantes :

  • Indications et non-indications de l’avulsion des troisièmes molaires mandibulaires, ANDEM/Service des Références Médicales/Septembre 1997 ;
  • Prise en charge des patients sous antivitamines K en chirurgie bucco-dentaire ;
  • Prise en charge des patients sous agents antiplaquettaires en odontostomatologie ;
  • Pratique de l'antibioprophylaxie en chirurgie ;
  • Programmation opératoire : prérequis et procédures de N SMOLSKI ;
  • SSP « Coopération entre Anesthésistes–réanimateurs et Chirurgiens : mieux travailler en équipe » ;
  • SSP « Comment sécuriser le circuit d’un prélèvement au bloc opératoire » ;
  • SSP « Comment gérer les risques associés à l'utilisation du bistouri électrique ? » ;
  • SSP « No Go au bloc opératoire - Comment renforcer les barrières de sécurité ? » ;
  • Check-list radio.


Participer au moins à 2 activités suivantes :

  • Participer annuellement à au moins un congrès de la spécialité national ou international avec comité scientifique ;
  • Participer à une journée de formation organisée par l’OA-Accréditation et/ou à une journée des bonnes pratiques ;
  • Participer à une RMM locale ou régionale ou à une autre méthode d’analyse des pratiques professionnelles ;
  • Répondre à un Audit Praticien.

 

Pour plus de détails, veuillez consulter la version complète du programme d'accréditation.

See also