Share Print

Programme d’accréditation en échographie foetale

Organisme agréé : Collège français d’échographie fœtale (CFEF)
Web page - Posted on Jan 13 2015

Programme individuel 2015-2017

Déclarer chaque année deux événements indésirables associés aux soins (EIAS) dont un EIAS ciblé choisi parmi les situations à risques suivantes :

  • prise en charge inappropriée à la naissance d’un nouveau né du fait d’une appréciation échographique incorrecte de l’état fœtal ;
  • prise en charge maternelle inadaptée du fait d'une appréciation échographique incorrecte ou d'une transmission inadéquate ;
  • défaut dans la démarche de  dépistage d’une anomalie chromosomique du fait d’un acte échographique non conforme ;
  • prise en charge inadaptée en anténatal d’une grossesse gémellaire (détermination de la chronicité, analyse des annexes, dépistage des syndromes transfuseur-transfusé...) ;
  • infection en pratique échographique anténatale ;
  • défaut d'identification d'une patiente en échographie anténatale ;
  • défaut d'identification et de prise en charge d'un placenta bas inséré ;
  • défaut de prise en charge d'un retard de croissance intra-utérin (RCIU) du fait d'une appréciation échographique incorrecte de l'état foetal ;
  • prise en charge incorrecte d'un enfant à la naissance en raison de conditions d'examen échographique difficiles par obésité maternelle.

Mettre en œuvre les recommandations suivantes :

  • rapport du Comité national technique de l'échographie de dépistage prénatal (CNTEDP, 2005);
  • suivi et orientation des femmes enceintes en fonction des situations à risque identifiées (HAS, 2007) ;
  • évaluation des stratégies de dépistage de la trisomie 21 (HAS, 2007) ;
  • l’échographie de diagnostic (Comité national technique de l’échographie de dépistage prénatal, 2010) ;
  • le diabète gestationnel  (Collège national des gynécologues et obstétriciens Français [CNGOF] et Société de diabétologie, 2010) ;
  • mesure de la longueur du canal cervical du col de l’utérus par échographie par voie  vaginale - intérêt dans la prévision de l’accouchement prématuré spontané (HAS, 2010) ;
  • les grossesses gémellaires (CNGOF, 2009) ;
  • le retard de croissance intra-utérin (CNGOF, 2013) ;
  • annoncer une mauvaise nouvelle (HAS, 2008) ;
  • mise en oeuvre de l'arrêté du 14 janvier 2014 concernant les formulaires de consentement des patientes à la réalisation d'un examen échographique.

Participer à deux activités par an, dont une obligatoire :

  • demi-journée annuelle sur la gestion des risques (obligatoire) ;
  • audit de pratique ;
  • formation sur l'échographie de dépistage (formation médicale continue) ;
  • journée de formation ou congrès sur l'échographie, dont une demi-journée annuelle sur la gestion des risques ;
  • participation à des réunions de travail sur des grossesses pathologiques (revue de mortalité et de morbidité [RMM], staff de maternité, staff de programme de développement professionnel continu) ;
  • évaluation de la mise en œuvre de la recommandation sur le diabète gestationnel (voir ci-dessus) ;
  • évaluation de la mise en œuvre de la recommandation sur le lien entre mesure du col de l'utérus et prématurité (voir ci-dessus) ;
  • formation spécifique sur les grossesses gémellaires ;
  • évaluation de la mise en oeuvre de la recommandation sur le retard de croissance intra-utérin (voir ci-dessus) ;
  • audit de pratique par questionnaire.

 

Pour plus de détails, veuillez consulter la version complète du programme d'accréditation.

See also