Share Print

Imagerie : clé de voute de l’urgence

Web page - Posted on Nov 16 2014

Radiologues et urgentistes sont des partenaires essentiels et les structures d’urgence représentent les premiers prescripteurs d’examens d’imagerie. Les demandes d’imagerie concernent plus de la moitié des patients qui consultent aux urgences. L’échographie est utilisée quotidiennement comme outil diagnostique précis mais aussi de débrouillage, le scanner représente 20 % de l’ensemble des demandes avec un taux d’occupation par les urgences chaque année augmenté, et l’IRM voit sa part de plus en plus prégnante en particulier dans les pathologies neurologiques. Ces examens répondent aussi à une parfaite exigence de prise en charge comme le souligne la deuxième édition du guide du bon usage des examens d’imagerie dans lequel les items des urgences sont très présents.

Cependant, l’urgence radiologique ne concerne pas que le service d’accueil des urgences (SAU) mais aussi tous nos autres correspondants cliniciens qui s’occupent de patients hospitalisés ou externes. L’imagerie d’urgence a suivi aussi parfaitement l’évolution qu’a connu notre exercice radiologique depuis ces dix dernières années avec dans le diagnostic aussi bien pour la traumatologie que pour les pathologies vasculaires, les pathologies abdominales et neurologique une activité augmentée d’un point de vue quantitatif, mais aussi des questions de plus en plus précises. Cela concerne nos patients à tous les âges de leur vie : enfant, adulte, sujet âgé de plus en plus nombreux dans les SAU. L’imagerie interventionnelle d’urgence n’est pas en reste ; embolisation, désobstruction, drainage, à l’image du poids pris par la part interventionnelle dans l’imagerie d’aujourd’hui. Pour répondre à ces nouveaux challenges, les besoins technologiques sont précis et les plateaux d’imagerie d’urgence doivent intégrer les équipements les plus aboutis, les contraintes organisationnelles sont fortes, et il faut savoir dédier équipements mais aussi radiologues à cette activité.

Le 17/10/2014
Pr Jean-Yves Gauvrit – Service radiologie CHU Rennes

Déclaration d'intérêts
Consulter la déclaration d'intérêt du Pr Jean-Yves Gauvrit

Les propos tenus dans cet article sont sous la responsabilité de leur auteur.