Share Print

Que sait-on et que devrait-on savoir sur les maisons de santé pluriprofessionnelles ?

Web page - Posted on Nov 04 2014

Résumé

L’ Agency for Healthcare Research and Quality's (AHRQ) a publié une revue systématique des premières preuves sur l’efficacité des Patient-Centered Medical Home (PCMH). Sur 498 publications entre janvier 2000 et septembre 2010, seules 6 évaluations étaient suffisamment rigoureuses pour apporter des résultats robustes. Les résultats sont le plus souvent non conclusifs en raison, notamment de la taille insuffisante des échantillons. Cependant des effets favorables sur la qualité des soins, le recours à l’hôpital et aux services d’urgences, l’expérience des patients et des aidants ont été mis en évidence.
Les auteurs concluent que des évaluations quantitatives rigoureuses et l’analyse complète des composantes mises en œuvre sont nécessaires pour évaluer l’efficacité et affiner le modèle en réponse aux attentes des parties prenantes. Ils font 10 propositions en termes d’évaluation pour améliorer les preuves sur l’efficacité des PCMH en cours de développement.

Commentaires

Ces programmes concernent des précurseurs de PCMH, moins structurés et moins complets que les réorganisations décrites plus récemment. Ainsi, peu d’entre eux avaient introduit des changements clés dans l’organisation des processus de soins. Ils présentent des caractéristiques à prendre en considération :
-          un assistant au parcours des patients (care manager) était intégré aux équipes pluriprofessionnelles elles-mêmes ;
-          la plupart des programmes se focalisaient sur les patients les plus complexes présentant des maladies chroniques ainsi que les besoins de prévention ;
-          les stratégies les plus souvent utilisées étaient le repérage des patients à haut risque, l’intégration des recommandations de bonnes pratiques, l’utilisation d’indicateurs pour piloter les démarches qualité, l’organisation des sorties d’hospitalisation et l’utilisation de dossiers partagés ;
-          la moitié des programmes apportaient un support financier aux structures et, parmi celles qui n’en avaient pas, toutes sauf deux avaient inclus un assistant aux parcours.

Référence

The Medical Home: What Do We Know, What Do We Need to Know? A Review of the Earliest Evidence on the Effectiveness of the Patient-Centered Medical Home Model. AHRQ 2014.

Dr Florence Maréchaux – HAS

See also

All our publication