Share Impression

Annonce d’un dommage associé aux soins

La HAS organise deux journées de formation
Communiqué de presse - Mis en ligne le 10 mai 2012
10 mai 2012

Dans le prolongement des engagements pris par son Collège en 2011, la Haute Autorité de Santé (HAS) met en œuvre de nouveaux outils afin de faciliter l’appropriation de ses différents travaux par les professionnels de santé. Un an après la sortie du guide « Annonce d’un dommage associé aux soins », la HAS déploie ce travail sur le terrain : elle a ainsi organisé deux journées de formation à destination des professionnels de santé du monde hospitalier. Une démarche que la HAS souhaite déployer pour les différents guides traitant de la sécurité des soins1 et décliner pour ses autres travaux, comme les recommandations de bonne pratique.

Le Collège de la Haute Autorité de Santé (HAS) a annoncé son souhait d’aller au-delà de la simple publication de rapports et recommandations en proposant aux professionnels de santé des outils, des formats ou des actions susceptibles de les aider à s’approprier les travaux et donc à les mettre en œuvre dans leur pratique. La sécurité des soins est l’une des missions pour lesquelles la HAS a choisi de travailler pour une meilleure appropriation par les équipes soignantes. Pour l’annonce d’un dommage associé aux soins, qui a fait l’objet d’un guide publié en 2011, la HAS a conçu un plan de déploiement visant tous les professionnels de santé qu’ils exercent en ville ou en établissement de santé. Afin d’aider les professionnels dans cette démarche difficile, la HAS a mis en place des sessions de formation de représentants issus des différentes fédérations hospitalières (FHF, FHP, FEHAP, FNEHAD et UNICANCER) ainsi que des membres de la FORAP². L’objectif de ces deux journées : mobiliser les relais de terrain pour qu’ils sensibilisent et forment un grand nombre de professionnels sur le sujet.

Une volonté d’accompagnement des professionnels de terrain

Cette journée est organisée autour de deux temps : l’un théorique, consacré à la présentation des préconisations du guide avec des professionnels de santé et des représentants des patients ayant participé à son élaboration. Le second, pratique, est consacré à la mise en application des grands principes du guide avec des ateliers d’une vingtaine de personnes. Pour cela des outils ont été conçus, notamment une vidéo présentant un cas clinique selon deux scenarios : une annonce "manquée" et une annonce "réussie", des supports pédagogiques pour développer des jeux de rôle à partir de cette vidéo, etc.

De plus, des initiatives similaires sont en cours de préparation avec les organismes professionnels, afin de favoriser la diffusion de ce thème aussi bien en formation initiale et continue, pour l’ensemble des professionnels de santé.

Un retour d’expérience organisé avec ses partenaires

A la suite de ces formations, la HAS, avec les fédérations hospitalières et la FORAP, organisera un retour d’expérience pour poursuivre l’analyse des conditions de mise en œuvre du guide sur le terrain, faire connaitre les bonnes pratiques et, le cas échéant, compléter le guide.

 

1 «Outils de sécurisation et d’auto-évaluation de l’administration des médicaments », « Mettre en œuvre la gestion des risques associés aux soins en établissement de santé…

² Fédération des Organismes Régionaux et territoriaux pour l’Amélioration des Pratiques et organisations en santé

Voir aussi