Citer cette publication Share Impression

Jevtana®, Xtandi® et Zytiga® (cabazitaxel, enzalutamide et abiratérone) : des progrès thérapeutiques pour certains cancers métastatiques de la prostate

Evaluation des technologies de santé - Mis en ligne le 18 avr. 2014
  • Jevtana® (cabazitaxel) est un agent cytotoxique de la famille des taxanes, Xtandi® (enzalutamide) un inhibiteur des récepteurs aux androgènes et Zytiga® (abiratérone) un inhibiteur de la biosynthèse des androgènes.

  • Dans le traitement du cancer métastatique de la prostate, chez les patients asymptomatiques ou peu symptomatiques, après échec d’un traitement par suppression androgénique (patients considérés comme résistant à la castration) ou lorsqu’une chimiothérapie n’est pas encore cliniquement indiquée, Zytiga® a l’AMM, en association à la prednisone ou à la prednisolone.

  • Toujours chez les patients ayant un cancer métastatique de la prostate résistant à la castration, Jevtana®, Zytiga® et Xtandi® ont l’AMM* en seconde ligne chez les hommes dont la maladie a progressé pendant ou après une chimiothérapie à base de docétaxel.

  • En seconde ligne après docétaxel, en termes d’efficacité sur la survie globale, Jevtana® a montré un allongement de 2,4 mois versus mitoxantrone, Zytiga® de 3,9 mois versus placebo et Xtandi® de 4,8 mois versus placebo. Le choix entre les trois produits se fera selon le terrain du malade :

    • chez les patients risquant un cumul de toxicité des taxanes ou dont l’état général ne permet pas de supporter une reprise de la chimiothérapie, Zytiga® ou Xtandi® seront préférés ;
    • chez les patients dont la maladie a progressé rapidement sous hormonothérapie, Jevtana® pourrait être proposé, selon les experts consultés, à condition que le traitement précédent par le docétaxel ait été bien toléré.

Nous contacter

Évaluation des médicaments

Voir aussi