Share Impression

Organiser la communication

Mis en ligne le 17 nov. 2014

Eléments de la Check List :

  • Cibler d’abord la communication pour mobiliser les « early adopters ».
  • Mettre l’accent sur la manière dont les changements visés concordent avec les priorités des acteurs et des organisations cibles.
  • Adapter les messages et les divers canaux de communication à chacun de ces acteurs.  
  • Montrer les avantages des changements visés comparés aux pratiques actuelles, leur adéquation avec les ressources disponibles (fonctions d’appui, ressources de l’organisation…), leur simplicité d’adoption, la possibilité d’une démarche de type “essai-erreur”.
  • Prévoir différentes opportunités pour que les acteurs échangent entre eux (conférences, webinars, ateliers, forums…).

 

Définitions :

La communication, en fonction de l’étape de déploiement de la feuille de route stratégique, s’attachera :

  • à sensibiliser les acteurs sur la nécessité des changements visés ; 
  • à leur donner envie de se mobiliser ;
  • à préciser les modifications concrètes attendues dans les pratiques  et les moyens disponibles pour soutenir leur démarche.  

Commentaires :

Une information, pour être utilisée, doit être partagée et actée collectivement par les professionnels, et une nouvelle pratique est d’autant plus facilement adoptée qu’elle est perçue comme une norme, portées par d’autres professionnels ou organisations, permettant d’accéder à un statut ou une image valorisante. 

 

Dans ce cadre, les relations interpersonnelles et les réseaux professionnels sont les premiers efficaces pour véhiculer des informations sur les modalités de mise en œuvre (comment agir) et pour sensibiliser les acteurs (intérêt à agir). La stratégie de communication doit donc s’appuyer sur les leaders professionnels et multiplier les opportunités pour que les acteurs échanges entre eux, notamment sous la forme de temps de partage d’expérience portant sur :

  • le niveau et les modalités de mobilisation des acteurs ;
  • les modalités d’élaboration et de mise en œuvre des plans d’actions ;
  • l’impact sur les pratiques, les modalités d’exercice et l’état de santé des personnes. 

Cette dynamique prend du temps et nécessite d’être envisagée dès le départ.

 

 

Pour aller plus loin :



Toutes nos publications sur