Share Impression

Intégration territoriale des services sanitaires, médico-sociaux et sociaux

Outil d'amélioration des pratiques professionnelles - Mis en ligne le 26 sept. 2014

L’intégration vise à réduire la fragmentation des dispositifs sanitaires et sociaux, pour permettre un accès facilité aux différentes prestations sanitaires et sociales au niveau du territoire. Elle peut recourir à des modifications de financement, de fonctionnement des organisations de soins et de collaboration entre les acteurs. C’est une dynamique qui s’inscrit dans le temps et non un état stabilisé. 

Les invariants sont au minimum :

  •  L’harmonisation des politiques publiques au niveau régional et territorial
  • Une concertation organisée à tous les niveaux : macro pour harmoniser les politiques publiques, meso pour organiser sur le territoire les services sanitaires, médico-sociaux et sociaux, micro pour faciliter le travail en équipes pluri-professionnelles ;
  •  L’animation par un pilote reconnu comme légitime par l’ensemble des acteurs et des institutions du territoire ;
  • La mise en place d’un guichet intégré utilisant un outil commun d’évaluation et d‘orientation des personnes
  • Un retour d’information régulier à la gouvernance sur les difficultés et les besoins non satisfaits.

L’enjeu de cette fiche est de définir l’intégration dans le contexte français, de situer les différents niveaux de la démarche d’intégration, d’identifier les publics pouvant en bénéficier le plus, et de proposer une stratégie à appliquer par les ARS pour la mettre en œuvre.

Voir aussi

Toutes nos publications sur