Share Impression

Le pied de la personne âgée : approche médicale et prise en charge de pédicure-podologie

Communiqué de presse - Mis en ligne le 14 oct. 2005
14 octobre 2005

La Haute Autorité de santé propose des recommandations professionnelles sur la prise en charge des affections podologiques des personnes âgées. Ces recommandations élaborées à la demande de l'Association nationale de recherche et d'évaluation en pédicurie-podologie (ANREP) sont destinées aux professionnels impliqués dans cette prise en charge : pédicures podologues, médecins généralistes, médecins spécialistes, chirurgiens, infirmiers et masseurs kinésithérapeutes.

Le pied chez la personne âgée subit, comme tous les autres organes, les effets du vieillissement. Il est également la cible de nombreuses pathologies (diabète, atteintes vasculaires : artériopathie et insuffisance veino-lymphatique). Ceci favorise l'apparition des symptômes et affections podologiques dont sont atteints plus d'une personne de 75 ans sur deux. Certaines de ces affections peuvent avoir des répercussions sur la mobilité des personnes âgées.

La plupart des pathologies du pied nécessitent des traitements répétés. La pédicure-podologie s'inscrit dans une approche fonctionnelle de la prise en charge du vieillissement des patients. Elle a pour objectif de traiter les pathologies du pied et de participer à l'éducation thérapeutique des patients et de leur entourage, contribuant ainsi à limiter les déficits ou anomalies de déplacement du sujet âgé.

Ces recommandations pour la pratique clinique ont pour objectif de : Définir les critères d'évaluation clinique permettant de déceler les symptômes podologiques et de repérer les facteurs de risque nécessitant un avis spécialisé ou un traitement ; Proposer une conduite à tenir en vue d'orienter le patient vers le professionnel de santé le plus adéquat ; Recommander les traitements de pédicure-podologie les plus adaptés, après analyse de leur efficacité et de leur influence sur l'autonomie du sujet âgé, en particulier sur les troubles de l'équilibre debout et la marche ; Proposer une fiche de liaison afin de favoriser la communication avec le patient et entre les différents acteurs de santé traitant les affections podologiques. Les traitements spécifiques en rapport avec un facteur étiologique spécifique (diabète, polyarthrite, mycoses unguéales) ont été exclus de cette étude.

Nous contacter

Responsable du service presse
Service de presse HAS
  • Florence Gaudin - Chef de service
    Gilles Djéyaramane - Attaché de presse
    Marina Malikité - Attachée de presse
    Julia Vollerin - Attachée de presse
  • Tél : 01.55.93.73.17 / 73.18 / 73.52 (n° réservés aux journalistes)
  • contact.presse@has-sante.fr

    Contacter l'accueil de la HAS : 01 55 93 70 00

     
  • Nous contacter

Voir aussi

Toutes nos publications sur