Share Impression

La HAS rend un avis favorable pour deux techniques innovantes en radiothérapie, soutenues par l’INCa

Communiqué de presse - Mis en ligne le 31 mai 2007
31 mai 2007

Depuis 2006, l’Institut National du Cancer, INCa, soutient le développement et l’installation d’équipements innovants en radiothérapie en France via une dynamique de financements incitatifs par appels à projets.
Dans ce cadre, la HAS a donc évalué deux techniques de radiothérapie : la radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité et la radiothérapie extracrânienne en conditions stéréotaxiques. La HAS a rendu un avis favorable concernant ces deux techniques dans certaines indications, en s’appuyant sur des données cliniques et sur l’avis des professionnels de santé impliqués. L’avis a été transmis à l’Assurance maladie à qui il revient de décider de leur inscription à la liste des actes remboursés et à l’INCa, qui mène actuellement une étude de suivi médical et médico-économique avec six sites sélectionnés (trois pour chaque technique).

- Radiothérapie extracrânienne en conditions stéréotaxiques. Dans le cadre du projet « Technologies innovantes en radiothérapie » co-piloté avec l’INCa, la HAS a évalué la validité clinique de deux techniques innovantes de radiothérapie externe dans le traitement des cancers ; l’INCa coordonnant l’évaluation médico-économique.

- La radiothérapie conformationnelle avec modulation d’intensité (RCMI) combine l’irradiation conformationnelle et la modulation d’intensité.Une des modalités de traitement par RCMI est la tomothérapie.
Selon l’analyse des données de la littérature et l’avis des professionnels de santé, la HAS a estimé que la RCMI est validée principalement dans les indications suivantes : l’irradiation corporelle totale (RCMI par tomothérapie uniquement) et le traitement des tumeurs de la tête et du cou dans le cas où une protection des glandes salivaires est souhaitable, des tumeurs de la prostate sous réserve de contrôle quotidien du positionnement du volume cible, guidé par l’image, des tumeurs du rachis et des tumeurs de la base du crâne et de la voûte.

- La radiothérapie extra crânienne en conditions stéréotaxiques consiste en l’administration de doses fractionnées de rayonnement en utilisant des mini faisceaux convergeant au centre de la cible.
En prenant en compte les données de la littérature et l’avis des professionnels de santé, la HAS a estimé que la radiothérapie extracrânienne en conditions stéréotaxiques est validée dans les indications suivantes : les tumeurs du rachis et les tumeurs bronchopulmonaires (tumeurs primitives T1 T2 N0 M0 et métastase bronchopulmonaire à croissance lente avec tumeur primitive contrôlée).

Concernant ces deux techniques, la HAS a aussi précisé les indications potentiellement intéressantes mais non encore validées à ce jour.

Le rapport d’évaluation a été validé par la HAS en décembre 2006, puis transmis à l’UNCAM afin de servir de base scientifique pour la décision de remboursement.

Suite à ce rapport, l’Institut National du Cancer, de son coté, mène une étude de suivi médical et médico-économique des projets en techniques de radiothérapie innovante qui ont été retenus dans le cadre des appels à projets incitatifs. Un rapport intermédiaire sera rendu public courant 2008.

Nous contacter

Responsable du service presse
Service de presse HAS
  • Florence Gaudin - Chef de service
    Gilles Djéyaramane - Attaché de presse
    Marina Malikité - Attachée de presse
    Julia Vollerin - Attachée de presse
  • Tél : 01.55.93.73.17 / 73.18 / 73.52 (n° réservés aux journalistes)
  • contact.presse@has-sante.fr

    Contacter l'accueil de la HAS : 01 55 93 70 00

     
  • Nous contacter
Institut National du Cancer (INCa)