Contraception : de la consultation dédiée au suivi

Share Print

Contraception d’urgence : pilule du lendemain ou DIU au cuivre

Web page - Posted on Mar 18 2020

Votre patiente souhaite éviter une grossesse après un rapport sexuel non ou mal protégé ? Deux solutions s’offrent à elle : la contraception d’urgence hormonale et le dispositif intra-utérin (DIU) au cuivre.

 

L’essentiel

  • La contraception d’urgence hormonale peut être achetée sans prescription en pharmacie. Elle est gratuite pour les mineures avec ou sans prescription. Pour les majeures, elle est remboursée à 65 % si prescription.
  • Le dispositif intra-utérin (DIU) au cuivre nécessite l’intervention d’un médecin ou d’une sage-femme pour la prescription et pour la pose. Elle est remboursée à 60 % sur prescription.


Pour éviter une grossesse après un rapport non protégé, 2 solutions : la contraception d’urgence hormonale et le DIU


La contraception d’urgence hormonale (lévonorgestrel, ulipristal acétate)

Cette méthode de rattrapage doit rester exceptionnelle, notamment en raison d'un risque d’échec plus élevé que les méthodes de contraception régulières.

  • Délai de prise à respecter : jusqu'à 72 heures pour le lévonorgestrel et jusqu'à 120 heures pour l'ulipristal acétate.
  • Dans tous les cas, la femme doit surveiller l’apparition des prochaines règles. Leur date peut être légèrement modifiée par la prise d’une contraception d’urgence hormonale ; en cas de retard de plus de 5 à 7 jours ou de saignements anormaux, il est nécessaire de faire un test de grossesse et de consulter.


Le dispositif intra-utérin (DIU) au cuivre 

  • Méthode de contraception d’urgence de loin la plus efficace jusqu’à 5 jours après la date présumée de l’ovulation et point de départ possible d’une contraception régulière.
  • Cette méthode est plus difficile à mettre en œuvre, car elle nécessite la disponibilité des praticiens (médecins, sages-femmes).

 


Trois messages pour votre patiente en cas d’oubli ou de problème de contraception

  1. La contraception d’urgence hormonale est en règle générale dénuée d’effets indésirables, ne rend pas stérile et peut être prise chaque fois qu’il y a un risque de grossesse non prévue.
  2. En cas d’oubli de pilule, retard de mise en place ou décollement d’un dispositif transdermique (patch), retard de mise en place ou perte de l’anneau vaginal : se protéger par une méthode barrière (préservatif) jusqu’au début des règles suivantes, dans la limite de 14 jours.
  3. La seule méthode efficace pour se protéger des IST est le préservatif (masculin ou féminin) : à utiliser systématiquement tant qu’il n’y a pas de partenaire régulier et qu’un dépistage n’a pas été effectué.