Share Print

COVID-19 : Préserver l’équilibre entre protection et autonomie des personnes accompagnées

Actualité presse - Posted on May 09 2020
May 9, 2020

La crise sanitaire provoquée par le COVID-19 a fragilisé dans les pratiques l’équilibre entre la nécessaire protection des personnes et leur autonomie. Afin de le préserver, la HAS, en collaboration avec les acteurs du secteur, propose une contribution pour partager des expériences de terrain et éclairer les professionnels.  

La situation épidémique actuelle fragilise l’équilibre entre la protection des personnes et leur autonomie/autodétermination. La commission en charge du social et du médico-social de la HAS a souhaité mener une réflexion autour des principes qui guident l’action sociale et médico-sociale dans ce contexte particulier. L'urgence ne peut justifier les atteintes graves aux libertés et aux droits fondamentaux de la personne. L’exercice de ces droits fondamentaux a nécessité des adaptations et des évolutions de pratiques, abordées dans ces travaux à travers trois thématiques : la prise en compte de la parole de la personne, la coconstruction des projets et décisions et le maintien des liens sociaux.

La prise en compte de la parole de la personne

 La prise en compte de la parole directe de la personne est essentielle pour permettre l’équilibre entre sa protection et son autonomie/autodétermination. C’est la condition nécessaire au développement des capacités et habiletés de chacun à faire des choix et à prendre des risques raisonnés. Pour ce faire, il est indispensable de veiller à ce que les personnes soient bien informées au sujet de la crise sanitaire, en des termes compréhensibles pour elles, et qu’elles puissent exprimer leurs besoins et attentes. Le point de vue des proches doit également être pris en compte.

L’assurance d’une coconstruction des projets et décisions 

La coconstruction des projets et décisions favorise l’adhésion des personnes et leur autonomie selon le principe d’autodétermination. Ainsi, en période d’épidémie, est-il capital de faire participer les personnes à l’adaptation de leur environnement et de leur mode de vie pour limiter l’impact des mesures telles que celles de restriction de circulation. 

Le maintien des liens sociaux  

Le maintien des liens sociaux et d’une vie affective constitue une composante essentielle de l’accompagnement. Il doit pouvoir être garanti aux personnes, même dans ces périodes contraintes. A titre d’exemple, lorsque les visites des proches sont restreintes, le lien social peut être facilité par l’utilisation d’outils dématérialisés, désormais largement déployés. Au sein de la structure, les liens entre les personnes sont renforcés. Et lorsque des sorties sont possibles, il est alors essentiel que les professionnels soutiennent les personnes pour favoriser leur liberté d’aller et venir.  
 
La contribution répertorie dans un tableau des expériences de terrain et des illustrations pratiques ainsi que des liens qui pourront éclairer les acteurs du secteur. Les illustrations pratiques seront enrichies des remontées de terrain à venir. 
 

Contact Us

Service presse
  • Florence Gaudin Head of service
    Gilles Djéyaramane Press officer
    Marina Malikité Press officer
    Julia Vollerin Press officer
  • Phone : +33 1.55.93.73.17 / 73.52 / 73.18 (n°réservé aux journalistes)
  •  
  • Contact Us