Quote this publication Share Print

Antibiogrammes ciblés pour les infections urinaires à Entérobactéries - Note de cadrage

Practice guidelines - Posted on Apr 30 2021

Contexte

Dans le cadre de son programme d’élaboration de recommandations de bonne pratique, la Haute Autorité de santé (HAS) a inscrit le thème « Antibiogrammes ciblés pour les infections urinaires à Entérobactéries » en vue d’une labellisation d’une recommandation de bonne pratique élaborée par la Société française de microbiologie (SFM), le Groupe de pathologie infectieuse pédiatrique (GPIP) et la Société de pathologie infectieuse de langue française (SPILF).

Cette thématique de travail, proposée par la Direction générale de la santé à la HAS, s’inscrit dans le cadre du plan national antibiorésistance (mission antibiorésistance de la DGS).

L’objectif est de labelliser l’arbre décisionnel, élaboré par la SFM, le GPIP et la SPILF, qui est utilisé dans le rendu des antibiogrammes ciblés pour les examens cytobactériologiques des urines (ECBU).

 

Objectifs

Ces recommandations visent à améliorer les pratiques des professionnels en favorisant la diffusion, la promotion et la mise à disposition de tous les prescripteurs d’outils de bon usage des antibiotiques notamment en favorisant les antibiogrammes ciblés dans les ECBU positifs à entérobactéries.

Cet arbre décisionnel devra être révisé en fonction de l’évolution épidémiologique de la résistance des entérobactéries vis-à-vis des antibiotiques testés et rendus ainsi que des recommandations des sociétés savantes concernant les infections urinaires.

La SFM, la SPILF et le GPIP ont souhaité la labellisation par la HAS de l’arbre décisionnel pour le rendu des antibiogrammes ciblés afin de promouvoir la généralisation des antibiogrammes ciblés sur le territoire national.

 

Professionnels concernés

Ces recommandations sont destinées à l’ensemble des professionnels amenés à prendre en charge des patients ayant une infection urinaire, notamment : biologistes médicaux, médecins généralistes, gériatres, gynécologues, infectiologues, pédiatres, urologues.

 

Population concernée

La population concernée est la population adulte et pédiatrique.

Pour la population pédiatrique les travaux seront conduits en 2 temps, selon :

  • une première phase, actuelle, comprenant les filles à partir de 12 ans et les garçons à partir de 16 ans ;

  • une seconde phase, ultérieure, comprenant les filles de moins de 12 ans et les garçons de moins de 16 ans.

 


 
 


Contact Us

Service des bonnes pratiques