Share Print

Avis n° 2021.0060/AC/SEAP du 6 août 2021 du collège de la Haute Autorité de santé relatif : (i) à l’intégration des autotests de détection antigénique réalisés sous la supervision d’un professionnel de santé parmi les preuves justifiant l’absence de contamination par le virus SARS-CoV-2 dans le cadre du passe sanitaire et (ii) à l’extension de la durée de validité des résultats négatifs d’un examen de dépistage virologique

HAS opinions and decisions - Posted on Aug 08 2021

À la suite d’une saisine du Directeur général de la santé le 04 août 2021, la HAS rend un avis favorable à l’intégration des autotests de détection antigénique, sur prélèvement nasal, sous la supervision d’un professionnel de santé, parmi les preuves justifiant l’absence de contamination par le virus SARS-CoV-2 dans le cadre du passe sanitaire.

Par ailleurs, les données très préliminaires (suggérant d’une part une charge virale très élevée facilitant la détection et d’autre part une cinétique plus rapide de réplication du variant delta) ne permettent pas à ce stade de conclure à l’absence d’un surrisque d’augmentation de circulation du virus induit par l’extension de la durée de validité des résultats négatifs des tests de dépistage de 48 à 72 heures. La production d’études et de modélisation complémentaires est donc encouragée pour répondre à cette question. Dans l’attente de ces données, si toutefois l’extension de la durée de validité des résultats négatifs des tests de dépistage de 48 à 72 heures était mise en œuvre dans les conditions prévues dans le projet de décret susvisé afin de rendre pleinement opérationnel le passe sanitaire, la HAS recommanderait alors de conditionner cette mesure au retour des gestes barrières au sein des établissements ou lors d’évènements subordonnés à la présentation d’un passe sanitaire, en particulier dans les espaces clos.