Share Print

Syndrome coronarien chronique : 7 points clés pour un parcours de soins optimal des patients

Press release - Posted on Sep 08 2021
September 8, 2021

La Haute Autorité de santé (HAS) a mené en copilotage avec l’Assurance Maladie des travaux pour optimiser le parcours de soins des personnes souffrant d’un syndrome coronarien chronique. Elle publie un guide dont l’objectif est d’accompagner les professionnels de santé dans les différentes étapes de la prise en charge et de sa coordination et en dégage sept messages clés. En complément, la HAS a élaboré des indicateurs qui permettront aux professionnels d’évaluer et d’améliorer leurs pratiques et la qualité du parcours des patients.

Appelé jusqu’ici « maladie coronaire stable », le syndrome coronaire chronique est la manifestation clinique au long cours d’une cardiopathie ischémique, conséquence d’un processus dynamique d’athérosclérose et d’altération de la fonction artérielle qui évolue tout au long de la vie de la personne concernée. Cette maladie constitue un enjeu de santé publique : en 2018, 1,5 million de personnes atteintes d’un syndrome coronarien chronique ont été prises en charge, dont 43 % étaient âgées de plus de 75 ans. Quatrième maladie chronique grave la plus fréquente derrière les maladies psychiatriques, le diabète et les affections malignes, sa prévalence augmente avec l’âge.

La HAS a copiloté des travaux avec l’Assurance Maladie sur le parcours de soins des personnes atteintes d’un syndrome coronaire qui a mobilisé un groupe de travail pluridisciplinaire, représentant les professions concernées, aux différentes étapes de ces travaux.

 

7 points clés pour un parcours de soins optimal

La Haute Autorité de santé publie à l’attention des professionnels de santé un guide visant à expliciter et à optimiser le parcours de soins d’une personne atteinte d’un syndrome coronarien chronique. A travers ce document, il s’agit de donner toutes les clés pour améliorer la collaboration et la coordination entre les nombreux professionnels de santé concernés (médecins généralistes, cardiologues, pharmaciens, infirmiers, diététiciens, kinésithérapeutes, enseignants en activité physique adaptée, etc.) ainsi que les professionnels intervenant dans des situations plus spécifiques (diabétologues, psychologues, médecins du travail).

La HAS préconise une personnalisation de la prise en charge des patients en fonction de leurs risques et de leurs besoins. Elle a identifié, autour des principales étapes du parcours de soins, des « points critiques », nécessitant d’être maîtrisés, afin d’assurer la qualité et la sécurité du parcours. Elle en a tiré 7 messages d’amélioration des pratiques repris dans la « fiche pertinence ».

Les 7 points clés pour améliorer les pratiques :

Diagnostic

  • Prescrire des examens complémentaires diagnostiques en tenant compte de la clinique et du risque cardio- vasculaire du patient;
  • Hors contexte aigu, ne pas procéder à une coronarographie en première intention dans un but diagnostique;
  • Évaluer systématiquement le risque d’événement cardio-vasculaire grave une fois le diagnostic de syndrome coronarien chronique posé.

Traitement

  • Fonder le traitement du syndrome coronarien chronique sur une adaptation du mode de vie, la correction des facteurs de risque cardio-vasculaire et un traitement par statine et antithrombotique aux doses optimales;
  • Hors contexte d’urgence, envisager une revascularisation coronarienne seulement s’il existe des symptômes invalidants ou une preuve d’ischémie, malgré le traitement médical antiangineux optimal.

Suivi

  • Organiser un suivi prolongé et coordonné des patients atteints de syndrome coronarien chronique dans le but de promouvoir et d’adapter le mode de vie en s’appuyant sur l’éducation thérapeutique du patient, et sur un programme de réadaptation cardio-vasculaire.
  • Pour les patients en activité professionnelle, évaluer la pénibilité du poste et des conditions de travail, et si besoin les adapter.

 

Des indicateurs pour s’assurer de la qualité du parcours des patients

A partir du guide, la HAS a défini des indicateurs de qualité pour évaluer et améliorer la prise en charge des patients aux principales étapes de leur parcours de soins : 16 indicateurs ont été définis dont 9 mesurables à partir des données nationales de l’Assurance Maladie avec pour objectif la stabilité de la maladie à 1 an.

Ces indicateurs fournissent à l’ensemble des professionnels de santé et aux instances de régulation impliqués dans le parcours de soins, des outils pour s’engager dans une démarche participative d’amélioration de la qualité des parcours en lien avec les patients. En outre, ces indicateurs constitueraient une première évaluation nationale et régionale de ce parcours, en complément des données de la cartographie de l’Assurance Maladie sur la maladie coronaire chronique.

Ils seront complétés par la mise à disposition d’un guide d’utilisation des questionnaires de résultats mesurés par les patients (PROMS) identifiés dans la littérature scientifique.

 

mceclip0 - 2021-09-06 15h16m43s

 

Contact Us

Service presse
  • Florence Gaudin Head of service
    Marina Malikité Press officer
    Stéphanie Lecomte Press officer
  • contact.presse[at]has-sante.fr

    Ces n° sont réservés aux journalistes, nous ne sommes pas habilités à répondre aux autres demandes.

     
  • Contact Us
All our publications