Share Impression

Quel rattrapage proposer en cas de statut vaccinal inconnu ou incomplet ? La HAS met en consultation publique un projet de recommandation.

Communiqué de presse - Mis en ligne le 12 juin 2019
12 juin 2019

La HAS soumet à consultation publique le projet de recommandation élaborée en partenariat avec la Société de pathologie infectieuse de langue française sur le rattrapage vaccinal des personnes dont le statut vaccinal est incomplet, inconnu ou incomplètement connu. L’objectif est d’évaluer la lisibilité, l’acceptabilité et l’applicabilité de ces recommandations afin de favoriser leur mise en œuvre ultérieure.

logo has  spilf 

Le calendrier vaccinal n’est, en pratique, pas toujours strictement respecté et des doses de vaccin ou des rappels peuvent être manquants. Par ailleurs, certaines personnes peuvent présenter un statut vaccinal incertain ou inconnu : perte du carnet de santé ou des preuves de vaccination, adoption internationale, immigration, etc.

Actuellement, le calendrier des vaccinations ne précise pas la conduite à tenir dans ces situations. Or la question du rattrapage vaccinal au regard du calendrier des vaccinations établi en France mérite d’être posée pour toute personne quels que soient son âge, son origine géographique ou ses facteurs de risque. La recommandation « Rattrapage vaccinal en situation de statut vaccinal incomplet, inconnu ou incomplètement connu – Population générale et populations migrantes » précisera les modalités pratiques du rattrapage vaccinal ainsi que le bien-fondé de l’usage des sérologies dans ces circonstances. Elle s’adressera en premier lieu aux professionnels de santé mais aussi aux décideurs publics. A ces derniers, la HAS  proposera des pistes de simplification du parcours d’accès à la vaccination, levier d’une mise en œuvre optimale du rattrapage vaccinal en France. L’objectif est, à terme, de faire progresser la couverture vaccinale de la population sur le territoire français et ainsi réduire le risque épidémique.

Un projet de recommandation a été élaboré par la HAS en partenariat avec la Société de pathologie infectieuse de langue française (Spilf). Cette recommandation provisoire est soumise à la consultation publique sur le site de la HAS jusqu’au 10 juillet prochain. L’objectif de cette dernière étape d’élaboration est de recueillir l’avis de tous les acteurs concernés par la politique vaccinale. Ainsi, les associations de patients et d’usagers du système de santé, les collèges nationaux professionnels, les sociétés savantes, les institutions publiques, les industriels… peuvent prendre connaissance du projet de recommandation et faire part de leurs commentaires en retour. Toutes les contributions seront ensuite analysées et discutées afin d’aboutir à la version finale de la recommandation d’ici l’automne.

Nous contacter

Service de presse HAS
  • Florence Gaudin - Chef de service
    Gilles Djéyaramane - Attaché de presse
    Marina Malikité - Attachée de presse
    Julia Vollerin - Attachée de presse
  • Tél : 01.55.93.73.17 / 73.18 / 73.52 (n° réservés aux journalistes)
  • contact.presse@has-sante.fr

    Contacter l'accueil de la HAS : 01 55 93 70 00

     
  • Nous contacter

Voir aussi

Toutes nos publications sur